Posez-nous vos questions
'Posez-nous vos questions
La sécurité de vos produits phytosanitaires est régulièrement mise en cause, en particulier pour leur utilisation hors des frontières de l’Europe. Qu’avez-vous à dire à ce sujet ? Pouvez-vous vous engager à faire mieux ?
Question fréquemment posée, France, le
Date
20 avril 2020

Tout d’abord, la sécurité est notre priorité n°1 et est intégrée dans tout ce que nous faisons.

Face aux défis croissants auxquels l'agriculture est confrontée aujourd'hui, les agriculteurs ont besoin de solutions durables pour répondre à la demande, et les produits de protection des cultures sont d'une importance capitale dans ce contexte. Et Bayer s'est engagé à développer et à mettre en oeuvre des solutions sûres pour les agriculteurs afin de répondre aux besoins sociaux, environnementaux et économiques des sociétés du monde entier.

Nous savons que les produits phytosanitaires sont regardés de près, et critiqués par le public, qui se concentre sur la sécurité humaine et environnementale. Bien qu'une partie de la discussion soit motivée par autre chose que des faits, et bien éloignée de la réalité terrain, nous reconnaissons qu'il est toujours possible pour nous de faire mieux. Animés par la vision d'une planète en bonne santé, nous pensons pouvoir contribuer à relever les défis interdépendants de la production alimentaire et de la promotion d'une agriculture durable. À cette fin, nous avons pris des engagements en juin 2019 que nous tenons :

  • des produits sûrs : Tous nos nouveaux produits respecteront nos normes de sécurité internes et nous réviserons en permanence notre portefeuille actuel. Ces normes sont basées sur les dernières connaissances scientifiques et reflètent les normes d'une majorité d'autorités de référence.
    • Nous nous efforçons d'intégrer en permanence de nouvelles connaissances scientifiques dans nos évaluations des risques. Tous les nouveaux produits sont évalués par rapport à nos dernières normes de sécurité, conduisant à une amélioration constante de l'efficacité et de la sécurité de notre portefeuille de produits. Pour notre évaluation, nous appliquons des critères qui reflètent les normes des autorités de référence qui représentent différentes réalités agronomiques et dont les programmes de réglementation des produits phytosanitaires sont en général bien développés. Il s'agit notamment des autorités réglementaires aux États-Unis, au Canada, au Brésil, dans l'UE, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon et en Chine.
    • Nous continuerons d'améliorer cette approche et de prendre des décisions opportunes sur notre portefeuille actuel conformément à notre engagement.
  • des utilisations sûres : nous poursuivons nos efforts sur l'utilisation sûre et durable des produits phytos et augmentons notre soutien pour former les agriculteurs à se conformer aux exigences de l'étiquette ainsi qu'aux meilleures pratiques de gestion pour améliorer la sécurité humaine et environnementale.
  • de l’innovation : l'examen et l'évaluation continus de notre portefeuille commercial actuel par rapport aux paramètres sociaux, environnementaux et économiques pertinents nous aident à identifier les domaines qui nécessitent une attention spécifique et à élaborer des plans d'action pour encourager le développement de nouvelles solutions innovantes et plus durables. Nous travaillons avec les régulateurs et autres parties prenantes pour garantir des systèmes de réglementation efficaces et prédictifs, fondés sur la science et les risques, qui permettent cette innovation.
  • plus de confiance : nous visons à être plus ouverts et transparents concernant nos normes de sécurité et la manière dont nous respectons notre engagement de les appliquer de manière cohérente. C'est ainsi que nous voulons contribuer au dialogue ouvert nécessaire pour maintenir et accroître la confiance dans les données de sécurité, les systèmes réglementaires qui les évaluent et l'approbation des produits phytosanitaires.

Grâce à ces engagements, nous continuons de nous appuyer sur les normes internationales énoncées dans le Code de conduite des produits phytos de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et soutenons les travaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour améliorer et harmoniser les méthodes d'essai et d'évaluation des risques ainsi que les processus d'homologation des produits phytos dans les pays et les régions. 

Pour aller plus loin :