Posez-nous vos questions
'Woman_drinking_coffee_3.jpg

Bayer est une entreprise scientifique qui recherche des solutions à la fois durables et innovantes pour protéger la vie, qu’elle soit humaine, animale ou végétale. Nous avons conscience que nos secteurs d’activités, la santé ou l’agriculture, sont au cœur d’enjeux sociétaux cruciaux et peuvent générer des interrogations, parfois des craintes. C’est pourquoi, résolument engagés dans une démarche de transparence, nous répondrons par retour de mail aux questions que vous vous posez sur nos activités, nos valeurs et notre stratégie. Les réponses aux questions les plus posées seront publiées ci-dessous.

La parole est à vous.

Ce formulaire n'est pas destiné aux signalements d'effets secondaires, problèmes de tolérance ou réclamations relatives à la qualité que vous supposez être liés à un produit de Bayer. Pour déclarer un effet secondaire, problème de tolérance ou une réclamation qualité, contactez votre professionnel de santé (par exemple, votre médecin traitant ou votre pharmacien) ou l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Vous pouvez également contacter Bayer au numéro suivant: 0 800 87 54 54 (appel gratuit depuis un poste fixe). Il est toutefois nécessaire de demander l’avis à votre médecin ou votre pharmacien.

Posez-nous votre question

Les informations recueillies sur cette page font l’objet d’un traitement informatique par Bayer. La base juridique de ce traitement relève de l'intérêt légitime (art. 6.1.f. du Règlement Général sur la Proctection des Données) pour Bayer d'assurer le suivi des questions posées et d'apporter une réponse personnalisée. En aucun cas, vos données personnelles seront rendues publique et/ou utilisées par Bayer et/ou l’une de ses parties prenantes pour une autre finalité. Vos données seront conservées 6 mois puis supprimées. Conformément à la loi « Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978 modifiée », vous bénéficiez de droits sur vos données que vous pouvez exercer en contactant le Délégué à la Protection des Données de Bayer par email à l’adresse suivante : DPO-BayerFrance@bayer.com. Pour en savoir plus sur l’ensemble de vos droits et les exercer, nous vous invitons à vous référer à notre Politique de Confidentialité.

Vos questions récentes

Question fréquemment posée, France : Bayer fait-il du lobbying auprès des pouvoirs publics pour faire passer des réglementations en sa faveur ?
03/12/2018

Nos secteurs d’activités, la santé et l’agriculture, ont un impact direct sur la Société, comme la santé publique ou l’accès à l’alimentation. Compte-tenu de notre rôle, notre

Nos secteurs d’activités, la santé et l’agriculture, ont un impact direct sur la Société, comme la santé publique ou l’accès à l’alimentation. Compte-tenu de notre rôle, notre entreprise ne peut agir de façon isolée. Au contraire, nous sommes fiers d’avoir toujours dialogué avec les pouvoirs publics, mais aussi les médecins, les professionnels de santé, les agriculteurs et les ONG dans la plus complète transparence pour leur donner toutes les informations nécessaires et échanger sur nos produits et activités : c’est indispensable au débat public, surtout quand les sujets traités sont sensibles et complexes. Pour continuer à proposer les solutions les plus adaptées aux attentes de la société, nous continuerons à entretenir ces liens de coopération, et cela en stricte conformité avec la loi sur la transparence et la lutte contre la corruption.

Question fréquemment posée, France : Pourquoi Bayer continue-t-il de commercialiser des pesticides classés potentiellement cancérigènes, alors que le bio se développe et est meilleur pour la santé ?
03/12/2018

Ces préoccupations sont évidemment légitimes et nous les entendons. Chacun de nos produits, qui permettent de lutter efficacement contre les maladies et parasites attaquant les

Ces préoccupations sont évidemment légitimes et nous les entendons. Chacun de nos produits, qui permettent de lutter efficacement contre les maladies et parasites attaquant les cultures, figure parmi les produits les plus testés au monde : pour un seul produit mis sur le marché, ce sont 10 ans de recherche, 200 millions d’euros investis, la sélection d’une molécule sur 150 000 satisfaisant les critères de sécurité, 250 études en moyenne effectuées. Nos produits sont donc, quand ils sont bien utilisés, sans danger pour la santé humaine. Nous intensifions également nos efforts de recherche (plusieurs centaines de millions d’euros déjà investis) pour trouver des solutions alternatives aux pesticides en utilisant des substances naturelles (bio-contrôle), qui permettent notamment de protéger les cultures issues de l’agriculture biologique, procédés mécaniques et outils numériques. Toutefois, ces solutions ne sont aujourd'hui pas aussi efficaces que les pesticides et doivent donc être généralement utilisées en complément (et non à la place) de ce ceux-ci.

Question fréquemment posée, France : Le glyphosate augmente-il les risques de cancer ? Est-il un perturbateur endocrinien ?
03/12/2018

Le glyphosate est au centre des préoccupations actuelles et nous entendons les inquiétudes exprimées par les citoyens. Il faut tout d’abord bien distinguer les notions de risque «

Le glyphosate est au centre des préoccupations actuelles et nous entendons les inquiétudes exprimées par les citoyens. Il faut tout d’abord bien distinguer les notions de risque « absolu » - soit la dangerosité d’un produit dans l’absolu, au même titre que l’électricité ou un requin - et de risque « relatif », qui prend en considération le degré d’exposition au produit. Les 800 études scientifiques indépendantes et les conclusions des autorités réglementaires montrent que le glyphosate, quand il est utilisé selon les recommandations d’usage, est une substance sans danger pour la santé humaine : il n’augmente donc pas le risque de cancer et n’a pas de potentiel de perturbation endocrinienne supérieur à celui de la caféine, des vitamines, de certaines épices ou agrumes. Cela a d’ailleurs été confirmé par la Commission Européenne qui l’a ré-autorisé pour 5 ans fin 2017. (Seul le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) classe le glyphosate comme « cancérogène probable », à l’instar de produits de consommation courante comme la viande rouge ou même l’eau chaude1.) Enfin, dans un souci de transparence, nous mettons à disposition du grand public, depuis le 7 décembre 2018, les rapports d'efficacité et de sécurité réalisés sur le glyphosate.

1 Les conclusions de la European Food Safety Authority (EFSA) et du CIRC divergent principalement car l’EFSA a évalué les risques liés au glyphosate tandis que le CIRC, lui, a évalué son danger potentiel.