Le LifeHub Lyon passionne les jeunes

généticiens regardant structure ADN

L’Innovation Center de Lyon La Dargoire est devenu le 6e LifeHub du groupe Bayer. Sa vocation d’ouverture au public s’est concrétisée en 2018, auprès de professionnels du monde agricole et scientifique mais également auprès d’étudiants, de collégiens et de lycéens.

Inauguré en novembre 2017, le LifeHub Lyon a été reconnu comme un haut-lieu d’innovation du Groupe, qualifié pour dialoguer avec des publics très variés.

« Il est avant tout un lieu d’échanges entre Bayer et ses parties prenantes, et propose déjà deux programmes très concrets, adaptés aux différents publics », explique Philippe Méresse, Responsable Innovation et Relations Externes du LifeHub. « Avec ce LifeHub adossé à un Centre de Recherche, nous disposons d’un outil unique pour montrer nos activités et apporter des réponses concrètes à nos visiteurs ».

lifehub la dargoire lyon

Le LifeHub de La Dargoire, à Lyon

lifehub la dargoire lyon

Le LifeHub de La Dargoire, à Lyon

lifehub la dargoire lyon

Le LifeHub de La Dargoire, à Lyon

lifehub la dargoire lyon

Le LifeHub de La Dargoire, à Lyon

logo innov4ag

Le programme Innov4Ag

Bayer fait une large place à l’open innovation - cette innovation qui est favorisée par l’ouverture à d’autres cultures et expertises - au travers de collaborations externes. Tout est mis en oeuvre pour que le LifeHub collabore avec des start-ups qui aideront Bayer à relever encore plus rapidement de nouveaux challenges en matière de R&D, d’agriculture et d’alimentation.

logo dialog4ag

Le programme Dialog4Ag

Au LifeHub, les échanges sont possibles, en toute transparence, avec les agriculteurs bien-sûr, mais aussi les scientifiques, les politiques, les associations et les jeunes. En 2018, le LifeHub a accueilli plus de 80 groupes, ce qui représente plus de 1 300 visiteurs.

logo innov4ag

Le programme Innov4Ag

Bayer fait une large place à l’open innovation - cette innovation qui est favorisée par l’ouverture à d’autres cultures et expertises - au travers de collaborations externes. Tout est mis en oeuvre pour que le LifeHub collabore avec des start-ups qui aideront Bayer à relever encore plus rapidement de nouveaux challenges en matière de R&D, d’agriculture et d’alimentation.

logo dialog4ag

Le programme Dialog4Ag

Au LifeHub, les échanges sont possibles, en toute transparence, avec les agriculteurs bien-sûr, mais aussi les scientifiques, les politiques, les associations et les jeunes. En 2018, le LifeHub a accueilli plus de 80 groupes, ce qui représente plus de 1 300 visiteurs.

« Parmi eux, nous avons reçu 14 classes de la 4e à la terminale, dans le cadre d’un partenariat avec le Rectorat de Lyon », explique Philippe Méresse, « et nous adaptons chacune de ces visites d’une demi-journée à leur niveau d’études ». Ces groupes de jeunes sont sensibilisés à la science, à la recherche et à la protection des plantes, dans l’agora du LifeHub, puis au cours de la visite de 3 laboratoires du Centre de Recherche (chimie, biologie, biochimie) et enfin en participant à des ateliers.

« Les jeunes découvrent la diversité des métiers d’un Centre de Recherche, la façon d’y travailler - en groupes projets interdisciplinaires, en utilisant beaucoup l’anglais, en respectant des règles de sécurité », souligne Philippe Méresse. « Tout un univers se révèle à eux : les plantes et leurs maladies, la recherche en fongicides et, au-delà, la vie d’une entreprise high tech où travaillent des passionnés. La découverte de la recherche se transforme parfois pour les élèves en perspectives de métiers d’avenir… et les professeurs veulent revenir avec d’autres classes ! »

Avec les jeunes comme avec d’autres publics, ces initiatives d’ouverture participent à la volonté de dialogue du Groupe.

Il est avant tout un lieu d’échanges entre Bayer et ses parties prenantes, et propose déjà deux programmes très concrets, adaptés aux différents publics.

Philippe Méresse
Responsable Innovation et Relations Externes du LifeHub