Quelles sont les pistes d’innovation pour la prise en charge des maladies cardiovasculaires ?

Les maladies cardiovasculaires (CV) touchent encore aujourd’hui un trop grand nombre de patients. Malgré une baisse de la mortalité depuis ces quatre dernières décennies grâce à la prévention et aux progrès thérapeutiques, les maladies cardio-neurovasculaires restent la cause d'hospitalisation de plus d'un million de personnes en 2016 (1). Agir au niveau collectif, avec des programmes de prévention est essentiel pour mieux prévenir les risques de maladies CV. En France, on pense notamment aux différents programmes nationaux suivants :

 

 

Ces programmes de prévention permettent aussi de mieux connaitre et comprendre les causes des maladies cardiovasculaires.

Grâce à ces derniers, on entrevoit aujourd’hui plusieurs leviers de progrès pour la prise en charge et le pronostic des patients atteints de maladies CV :

  • L’exploration de nouvelles voies de recherche pour développer des médicaments dont les mécanismes d’action innovants permettraient de mieux traiter certaines maladies CV (telles que la maladie rénale chronique et l’insuffisance cardiaque) par exemple ;
  • L’apport de l’intelligence artificielle (IA) et des big data en santé pour le développement d’algorithmes prédictifs. Ces analyses pourraient aider les professionnels de santé à identifier les patients à risque de complication, susceptibles de bénéficier de nouveaux traitements, en amont des accidents. Chez Bayer nous sommes en train d'initier de nombreux projets avec l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (APHP).
  • L’apport du digital en santé ; avec l’acquisition de ONE DROP, Bayer espère grâce à l’association des approches de santé traditionnelles et des technologies numériques, proposer des solutions qui pourraient répondre aux besoins du patient dans son environnement spécifique. Bayer développe des concepts de soins intégrés (« Integrated Care ») qui pourrait apporter un accompagnement sur mesure aux patients. Cette approche personnalisée permettrait de relever des défis de santé complexes et liés entre eux, inhérents à la situation du patient.

 

Des passerelles entre la technologie et la santé 


S’appuyant sur la plateforme de gestion du diabète d’Informed Data Systems Inc., Bayer et One Drop créent de nouvelles offres de santé pour tenter de répondre aux besoins des patients atteints de maladies cardiovasculaires, entre autres. L’idée est de cibler le patient et non sa maladie pour un accompagnement et des soins inclusifs et personnalisés.  Ainsi, en se connectant à l’application, le patient peut suivre les données et informations relatives sur sa santé ; et adapter, le cas échéant, ses habitudes grâce à des conseils personnalisés proposés par l’application.

 

(1) Chiffres issus de l’Agence Santé publique France depuis la page  https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-cardiovasculaires-et-accident-vasculaire-cerebral

 

COR-OTH-FR-0004-1