Pourquoi utilise-t-on toujours des produits phytosanitaires ?

Rappelons déjà que les pesticides (produits phytosanitaires de synthèse) sont des solutions qui servent à protéger les cultures (céréales, fruits, légumes ou vignes) des menaces qui nuisent à leur croissance et à leur qualité.

 

Des alternatives à ces produits phytosanitaires existent. Les produits de biocontrôle ou les outils de précision de l’agriculture digitale constituent de nouveaux outils de prévention, de détection et de contrôle des maladies ou insectes qui peuvent affecter les cultures. Ils sont aussi des alliés pour assurer les récoltes. Mais contre certaines maladies ou parasites, il est parfois nécessaire d’avoir recours à une combinaison de plusieurs solutions, parmi lesquelles figurent les produits phytosanitaires, qui restent parfois les plus efficaces, ou la seule alternative.

 

Un exemple ? Le blé tendre. Cette culture représente en France environ 30 mégatonnes produites par an1. C’est également 4,5 millions d'hectares2. Le blé est très sensible à plusieurs maladies et champignons parmi lesquelles la septoriose qu’il faut prévenir ou traiter pour continuer à profiter de nos produits alimentaires du quotidien que sont le pain et les biscuits. Que serait un Français sans sa baguette ?

 

Pour assurer des moissons fiables et des farines de blé de qualité, les agriculteurs disposent aujourd’hui d’un panel de solutions mixant justement semences tolérantes, solutions de biocontrôle, agriculture digitale et produits phytosanitaires de synthèse. Associées, ces solutions produisent les meilleurs résultats en réduisant le nombre de traitements, sans réduire le niveau de protection. Ainsi, pour lutter contre la septoriose, une maladie fongique qui peut occasionner 40% de pertes sur une récolte , ils disposent aujourd’hui d’outil d’aide à la décision. Les outils permettent de diversifier et de doser les modes d’actions de traitement contre le champignon afin de lutter efficacement contre la maladie, et ainsi protéger le blé de nos agriculteurs céréaliers français.

 

1Etude FranceAgriMer pour la campagne, 2017-2018 – disponible sur le site https://www.passioncereales.fr/dossier-thematique/le-march%C3%A9-des-c%C3%A9r%C3%A9ales-fran%C3%A7aises

2Chiffre Bayer-agri - https://www.bayer-agri.fr/cultures/septoriose-du-ble-tendre_1162/