Oncologie : vos questions, nos réponses

Chez Bayer nous sommes engagés dans la recherche pour trouver de nouveaux médicaments contre les cancers les plus difficiles à soigner. Pour les formes de cancers plus fréquentes, nous nous engageons à développer des traitements pour améliorer l’autonomie des patients et leur qualité de vie.

 

« Comment vivre avec un cancer ? »

Mieux dépisté et mieux soigné, le cancer reste aujourd’hui une maladie aux impacts personnels et professionnels importants. Il nécessite une mobilisation collective. Toute une chaîne humaine agit et accompagne le patient pour l’aider à traverser au mieux cette expérience de vie.
La lutte contre l’isolement du patient atteint du cancer est un axe-clé de la prise en charge. Au-delà de vaincre la tumeur, il faut aussi prendre en compte ses répercussions psychologiques et physiques. Car en s’occupant de façon globale de l’individu, on est plus efficace qu’en se concentrant simplement sur le cancer.

 

Lisez aussi notre dossier ”Quelle chaîne humaine pour informer et accompagner les malades ?”


Maillons forts de cet écosystème, les associations jouent un rôle actif en offrant soutien et informations à une personne atteinte de cancer et à ses proches. De l’annonce du diagnostic à la gestion de l’absence jusqu’au retour au travail, l’attitude de l’employeur est, elle-aussi, capitale pour permettre au patient de se soigner sereinement.

 

A ce sujet, lire : L’entreprise : un nouvel acteur dans l’accompagnement des malades


Les professionnels de santé ont un rôle crucial dans cet accompagnement. Des chercheurs aux infirmiers, des laboratoires aux hôpitaux, ils sont tous en première ligne pour toujours mieux diagnostiquer, soigner et informer. Les médecins-chercheurs permettent une meilleure connaissance des mécanismes de la maladie et sont au centre du processus de guérison grâce à leurs découvertes. Car ce que les patients attendent du corps médical, ce sont des traitements avant tout !


Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre webzine, cancer : ensemble, c’est tout !

 

 

COR-CON-FR-0006-1

« Pourquoi parle-t-on des cancers et non du cancer ? »

Parce qu’il existe plusieurs types de cancer. Le cancer est une maladie provoquée par la transformation de cellules qui deviennent anormales et prolifèrent de façon excessive. Elles finissent par former une masse : la tumeur maligne. Les cellules cancéreuses ont tendance à envahir les tissus voisins, à se détacher de la tumeur puis à migrer par les vaisseaux pour aller former une autre tumeur, appelée métastase.

 

Voilà pour la définition ”biologique”. Car sur le plan médical, le terme ”cancer” désigne en réalité un groupe de maladies très différentes les unes des autres. Ce qui les détermine ? La nature du tissu dans lequel elles se développent.

 

On distingue ainsi :

  • les carcinomes : les cellules cancéreuses apparaissent au niveau de l’épithélium, c'est-à-dire un tissu recouvrant les surfaces internes (tissu de revêtement des organes) ou externes (épiderme par exemple).
  • les sarcomes : les cellules cancéreuses apparaissent au niveau d’un tissu ”de support” comme les os, la graisse ou les muscles.
  • les cancers hématopoïétiques : le cancer affecte le sang ou les organes lymphoïdes, organes dans lesquels certaines cellules du sang acquièrent leur fonction. C'est le cas, par exemple, des leucémies.

 

Retrouvez les classifications des cancers sur le site de l'Institut National du Cancer

 

Jusqu’à présent, le cancer était traité en fonction de la localisation des cellules tumorales dans le corps. Nous avons ainsi l’habitude d’entendre parler du cancer associé aux seins ou aux poumons par exemple. Or, des découvertes scientifiques majeures ont amélioré notre connaissance du fonctionnement des cellules et notre compréhension de la maladie. Et donc révolutionné la façon dont le cancer peut désormais être traité.

 

Pour en savoir plus, lisez Perspective moléculaire, ou comment repenser entièrement le cancer

 

 

COR-CON-FR-0006-1

« Quelles sont les nouvelles voies de recherche en cours porteuses d'espoir dans la lutte contre le cancer ? »

Il n’existe pas deux cancers identiques. En fait, chacun est aussi unique que l’ADN du patient. Les récentes recherches ont permis de mieux comprendre les mécanismes cellulaires à l’origine de certains cancers. En cause ? Des anomalies au niveau de gènes spécifiques. Ainsi, un cancer du poumon et un cancer du sein pourraient avoir en commun des anomalies sur le plan moléculaire.

 

Aujourd’hui, grâce aux nouvelles technologies, à des recherches approfondies et à des tests de diagnostique adaptés, il est possible d’identifier la cause de ces anomalies génomiques. Les données récoltées auprès du patient vont permettre d’identifier les altérations de l'ADN qui entraînent la croissance d'une tumeur cancéreuse.

 

A lire également : Le big data permettra-t-il de vaincre le cancer ?

 

C’est une révolution ! Car jusqu’à présent, les cancers étaient traités en fonction de la localisation de la tumeur dans le corps. Dorénavant, cette avancée va permettre de proposer aux patients des traitements plus ciblés, qui visent directement des anomalies moléculaires au niveau de la cellule cancéreuse. Il s’agit de la médecine de précision, une voie encourageante dans la lutte contre le cancer. A la clé pour le patient, des thérapies efficaces et adaptées en fonction du profil génomique de leur cancer. Si ces traitements n’en sont qu’à leur début, les premiers résultats sont porteurs d’espoir et pourraient changer notre façon de combattre le cancer. Les tests diagnostiques sont la clé pour améliorer la prise en charge des patients atteint du cancer. Ils permettent d’identifier les anomalies génomiques à l’origine de leur cancer, et ainsi déterminer l’accès à une thérapie ciblée et adaptée.

 

Pour en savoir plus sur : Qu’est ce que la médecine de précision ?

 

 

COR-CON-FR-0006-1

« Que faites-vous pour avancer la recherche contre le cancer ? »

Nous agissons contre le cancer, sur tous les fronts ! Pour Bayer, l’oncologie est un domaine thérapeutique prioritaire. Les défis sont encore nombreux, mais nous travaillons au quotidien pour améliorer la prise en charge et le parcours de soins des patients et mettre au point les traitements de demain.

 

Lire : le corps scientifique et médical toujours en première ligne

 

Développer des traitements innovants

Nous sommes pleinement engagés dans l’innovation scientifique pour améliorer la qualité de vie des patients grâce au développement d’un portefeuille de traitements innovants.


Retrouvez ici toutes Nos innovations en oncologie pour combattre le cancer

 

L’oncologie de précision, l’une de nos priorités

L’oncologie de précision, qui permet de proposer des traitements ciblés et adaptés en fonction du génome de la tumeur du patient atteint du cancer, est aujourd’hui l’un des axes majeurs de nos recherches. Nous investissons également dans la recherche de traitements pour des cancers répandus mais aussi rares, comme le cancer avec fusion NTRK.


Découvrez les 3 choses à savoir sur l’oncologie de précision

 

Open innovation toute !

Notre philosophie : explorer toutes les pistes et examiner toutes les idées innovantes.  Pour nous, nouer des partenariats, financer des start-ups ou s’allier à d’autres forces sont des moyens efficaces de combattre le cancer. Ainsi, nous avons récemment signé un accord avec Atara Biotherapeutics pour développer et mettre à disposition des thérapies cellulaires CAR-T de nouvelle génération pour les patients atteints de cancers difficiles à traiter.

 

Ces efforts nous permettent de constituer aujourd'hui une plateforme de recherche dédiée aux nouvelles thérapies cellulaire et génique pour accélérer les innovations, pour les patients atteints de cancer, mais aussi d'autres maladies graves. Des perspectives enthousiasmantes pour faire avancer la recherche et redonner espoir !

 


COR-CON-FR-0006-1