Maladies Cardiovasculaires : vos questions, nos réponses

Pour faire face à ces maladies, nous mettons au point, avec l’expertise des professionnels de santé, des médicaments pour la prise en charge des maladies cardiovasculaires. Nous tenons également à améliorer avec les soignants le parcours de soins et l’accès à l'information des patients. Enfin, nous nous engageons pour une meilleure prévention grâce à des campagnes de sensibilisation.

 

« Quelles sont les principales maladies cardiovasculaires ? »

Avec plus de 17 millions (1) de décès par an, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. En France, elles sont à l’origine d’environ 140 000 décès (2) chaque année. Si les accidents cardiovasculaires étaient pris en charge à temps, beaucoup pourraient être évités. Afin de diminuer leur nombre, être informé sur les mécanismes et premiers signes est la clé.

 

Accident vasculaire cérébral (AVC), fibrillation atriale, embolie pulmonaire, phlébite… Découvrez dans cette infographie les principales maladies cardiovasculaires.

 

Infographie Maladies Cardiovasculaires

 

(1) OMS Maladies cardiovasculaires : Principaux faits
(2) Ministère des solidarités et de la santé (Mise à jour du 14 mai 2019)

 

COR-OTH-FR-0004-1

« Comment prévenir les maladies cardiovasculaires ? »

Opter pour un mode de vie sain, c’est la clé de la prévention ! - Hormis l'hérédité, le sexe et l'âge, il est possible d’agir sur de nombreux facteurs de risque cardio-vasculaire principalement liés à notre mode de vie (sédentarité, excès de cholestérol, tabac…) Quelques conseils et habitudes qui éloignent les risques :

 

  • Pratiquer une activité physique. Les sports bons pour le corps et le cœur ? La marche, le vélo, la natation permettent d’améliorer les capacités cardio-vasculaires.
  • Adopter une alimentation équilibrée : peu d’alcool, moins de graisses, animales en particulier, moins de sucre et de sel, plus de poisson et, beaucoup de fruits et de légumes ! 5 portions par jour, même !
  • Ne pas fumer. C’est indispensable. Vous n’arrivez pas à arrêter ? Parlez-en à votre médecin.

 

Woman running

 

Sensibiliser le public aux maladies cardiovasculaires est aussi un axe majeur de prévention

 

Alerter sur les symptômes - C’est tout l’objet des campagnes de sensibilisation comme celle initiée par Bayer sur l’AVC auprès du grand public, en partenariat avec la Fédération Nationale France AVC. Le but : créer des réflexes en cas d’urgence. Avec un AVC toutes les 4 minutes en France (1), l’enjeu de sensibilisation est très important puisque le pronostic dépend avant tout de la rapidité de sa prise en charge.

 

Retrouvez dans cette infographie, les symptômes des principales maladies cardiovasculaires

 

Chasser les idées reçues - Informer sur ces maladies, c’est d’abord lutter contre certains mythes. Premier d’entre eux : les maladies cardiovasculaires ne concernent pas majoritairement les hommes.  En réalité, le taux d’accidents cardiaques chez les femmes est globalement comparable à celui des hommes. Certaines pathologies spécifiques aux femmes pourraient augmenter le risque (2), comme par exemple les cas d’endométriose. Il est important pour les femmes d'avoir connaissance des risques car leurs symptômes peuvent être différents de ceux des hommes.


Découvrez cette vidéo pédagogique sur les femmes et le risque cardiovasculaire.

 


(1) INSERM https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/accident-vasculaire-cerebral-avc
(2) Pourquoi associe-t-on les maladies cardiovasculaires uniquement aux hommes ?

 

COR-OTH-FR-0004-1

« Que fait Bayer pour l'accompagnement des patients qui ont des maladies cardiovasculaires ? »

Nous nous engageons à améliorer la prise en charge des patients atteints de maladies cardiovasculaires, jour après jour et tout au long de leurs parcours de santé. Pour cela, nous travaillons avec des sociétés savantes pour développer de nouvelles molécules et avec des associations de patients pour améliorer le bon usage du traitement ainsi que l’observance du patient (c’est-à-dire la capacité d’un patient à suivre correctement le traitement qui lui a été prescrit).

 

Doctor examining woman

 

Favoriser l’observance, c’est l’un des objectifs de la plateforme ALTO (Agir contre Le Thrombus et pour l’Observance). Destinée aux professionnels de santé et aux patients, cette initiative de Bayer leur offre des programmes d’information et outils pédagogiques sur certaines maladies cardiovasculaires : causes et symptômes, conséquences et prise en charge… Ces fiches didactiques permettent aux patients une meilleure compréhension de leur pathologie, leur permettant ainsi de mieux comprendre leur traitement et donc améliorer la prise en charge. Cette plateforme d’outils a reçu le soutien de l’Alliance du Cœur, une union nationale d’associations de patients présentant une maladie cardio-vasculaire.

 

Nous soutenons et développons des campagnes d’informations pour sensibiliser le grand public aux maladies neuro-cardiovasculaires et à leurs symptômes, par exemple, la campagne ”AVC, VITE, le 15 !” menée en collaboration avec la Fédération Nationale France AVC.

 

Découvrez le film ”AVC, vite le 15 !”

 

COR-OTH-FR-0004-1

« Quelles sont les pistes d'innovation pour la prise en charge des maladies cardiovasculaires ? »

Les maladies cardiovasculaires (CV) touchent encore aujourd’hui un trop grand nombre de patients. Malgré une baisse de la mortalité depuis ces quatre dernières décennies grâce à la prévention et aux progrès thérapeutiques, les maladies cardio-neurovasculaires restent la cause d'hospitalisation de plus d'un million de personnes en 2016 (1). Agir au niveau collectif, avec des programmes de prévention est essentiel pour mieux prévenir les risques de maladies CV. En France, on pense notamment aux différents programmes nationaux suivants :

 

 

Ces programmes de prévention permettent aussi de mieux connaitre et comprendre les causes des maladies cardiovasculaires.

Grâce à ces derniers, on entrevoit aujourd’hui plusieurs leviers de progrès pour la prise en charge et le pronostic des patients atteints de maladies CV :

 

  • L’exploration de nouvelles voies de recherche pour développer des médicaments dont les mécanismes d’action innovants permettraient de mieux traiter certaines maladies CV (telles que la maladie rénale chronique et l’insuffisance cardiaque) par exemple ;
  • L’apport de l’intelligence artificielle (IA) et des big data en santé pour le développement d’algorithmes prédictifs. Ces analyses pourraient aider les professionnels de santé à identifier les patients à risque de complication, susceptibles de bénéficier de nouveaux traitements, en amont des accidents. Chez Bayer nous sommes en train d'initier de nombreux projets avec l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (APHP).
  • L’apport du digital en santé ; avec l’acquisition de ONE DROP, Bayer espère grâce à l’association des approches de santé traditionnelles et des technologies numériques, proposer des solutions qui pourraient répondre aux besoins du patient dans son environnement spécifique. Bayer développe des concepts de soins intégrés (« Integrated Care ») qui pourrait apporter un accompagnement sur mesure aux patients. Cette approche personnalisée permettrait de relever des défis de santé complexes et liés entre eux, inhérents à la situation du patient.

 

Des passerelles entre la technologie et la santé 


S’appuyant sur la plateforme de gestion du diabète d’Informed Data Systems Inc., Bayer et One Drop créent de nouvelles offres de santé pour tenter de répondre aux besoins des patients atteints de maladies cardiovasculaires, entre autres. L’idée est de cibler le patient et non sa maladie pour un accompagnement et des soins inclusifs et personnalisés.  Ainsi, en se connectant à l’application, le patient peut suivre les données et informations relatives sur sa santé ; et adapter, le cas échéant, ses habitudes grâce à des conseils personnalisés proposés par l’application.

 

(1) Chiffres issus de l’Agence Santé publique France depuis la page  https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-cardiovasculaires-et-accident-vasculaire-cerebral

 

COR-OTH-FR-0004-1