Santé & bien-être

[Dossier Soins de la peau] En finir avec la peau sèche, c’est possible

Bonne nouvelle, une peau sèche n’est pas une fatalité. Directeur médical au sein de la division Consumer Health de Bayer en France, le docteur Didier Lakomsky décrypte les signes de la sécheresse cutanée, ses causes mais aussi les solutions pour y remédier sur le long terme !

Comment reconnaît-on une peau sèche ?

Dr D. Lakomsky : « On reconnaît une peau sèche à un ensemble de signes fonctionnels de l’ordre du visuel et du ressenti. C’est une peau, jusque-là lisse et éclatante, qui devient terne et rugueuse. De petites particules de peaux mortes peuvent être visibles en cas de sécheresse sévère. Elle peut également devenir rouge. C’est une peau à l’apparence moins belle. La personne va se sentir à l’étroit dans sa peau, comme si elle était trop serrée. Dans quatre cas sur cinq1, cette sécheresse s’associe à une sensibilité cutanée : la personne ressent des picotements, des tiraillements, des démangeaisons ou même des sensations de brûlure lors de gestes simples de la vie quotidienne qui en temps ordinaire ne les génèrent pas.

 
Si elle peut concerner tout le corps, cette sécheresse cutanée est plus fréquente sur les jambes, les mains, les pieds avec talons fendillés à la clé, les genoux, les coudes… Les zones les plus exposées autrement dit. Tout cela n’est pas nécessairement associé à une pathologie : on peut être en parfaite santé et notre épiderme souffrir d’un manque d’eau ! »


Quelles sont les raisons de la sécheresse cutanée ?

D.L. : « Le phénomène de peau sèche apparaît quand l’épiderme, sa partie la plus superficielle, ne remplit plus correctement sa fonction de barrière protectrice. Les cellules qui le composent et qui se renouvellent tous les 28 jours sont altérées. Les lipides essentiels sont éliminés et la déshydratation de l’épiderme s’accélère. Cette “défaillance” a pour origine plusieurs facteurs.


Il y a d’abord ceux, internes, directement liés à la structure même de la peau. Certains types de peau à pigmentation noire par exemple, sont davantage sujettes à ce problème. Il y a aussi des facteurs génétiques. Cette sécheresse peut également être consécutive à des pathologies comme le diabète ou la dermatite atopique. L’âge est un autre facteur. Vers 65 ans, la barrière de l’épiderme devient plus fragile et 30%2 de cette tranche d’âge est touchée par le phénomène de peau sèche, qui s’accentue avec la vieillesse.


Il y a également des facteurs externes, c’est-à-dire liés à l’environnement. Par exemple, les individus souffrent davantage de peau sèche pendant l'hiver quand il fait généralement froid et sec. Certains modes de vie accentuent également la sécheresse cutanée comme la consommation de tabac ou d’alcool par exemple. »

 

Concrètement, en quoi avoir la peau sèche peut impacter notre qualité de vie ? 

D.L. : « D’abord, rappelons que la sécheresse cutanée n’est pas un problème vital. Mais cela peut se révéler sacrément gênant, voire invalidant dans certains cas. Quand vous ressentez une brûlure au moindre geste banal comme enlever son pull, c’est agaçant. Quand des peaux mortes s’accumulent sur des parties visibles ou lorsque cette sécheresse cause des inflammations. Non seulement ce n’est pas esthétique mais cela peut faire mal aussi. Ça brûle, ça tire, ça s’étend, c’est franchement désagréable ! Cela impacte le regard que l’on porte sur soi tout comme celui que les autres portent sur nous. Et, par conséquent, ça intervient dans le bien-être. Heureusement, la peau sèche n’est pas une fatalité, des solutions existent ! »

 

Comment préserver l’hydratation de sa peau au quotidien ?


D.L. : « Au-delà d’une alimentation équilibrée, diversifiée et vitaminée (les vitamines A, C et E sont cruciales tout comme les lipides et des minéraux, tel le zinc) et de la consommation de 1,5 litre d’eau par jour, il est important d’avoir des rituels quand vous souffrez de peau sèche. Ainsi, la sécheresse et ses conséquences peuvent être résolues par l'utilisation d'émollients spécifiquement adaptés à votre type de peau. Et vous verrez, bien hydratée, votre peau sera plus éclatante et bien plus confortable ! »

 

Découvrez la nouvelle gamme BepanthenDerma®

LIRE LA SUITE DE NOTRE DOSSIER PRENDRE SOIN DE SA PEAU

Bayer à vos côtés

Avec notre activité Consumer Health, nous proposons des produits adaptés aux besoins du quotidien pour améliorer le bien-être de chacun.  Nous contribuons également à accompagner les évolutions de la société dans laquelle l’automédication joue un rôle de plus en plus important. Au quotidien, nous travaillons pour :

  • Développer une approche du bien-être au sens large pour soulager les maux du quotidien, dont les questions dermatologiques.
  • Mettre à disposition des produits innovants et efficaces, comme notre nouvelle gamme dermo-cosmétique BepanthenDerma® conçue spécifiquement pour les peaux sèches et sensibles. En agissant à l’origine de la sécheresse cutanée, BepanthenDerma® représente une solution innovante avec son complexe réparateur complet.
  • Accompagner au plus près les pharmaciens et leurs équipes officinales afin de les aider à proposer aux consommateurs des soins dermatologiques appropriés qui permettront d’améliorer leur bien-être.
  • Informer et répondre aux attentes du grand public avec des formules galéniques développées en France, La composition de chaque produit de la gamme BepanthenDerma® contient plus de 90% d’ingrédients d’origine naturelle. De plus, les formats éco-recharge réduisent de 80% les emballages (en comparaison avec le format flacon pompe 400 ml en poids).  

1 Misery L. et al. Sex- and age-adjusted prevalence estimates of skin types and unpleasant skin sensations and their consequences on quality of life: results of a study of a large representative sample of the French population. Br. J. Dermatol. 2019 ;180 :1549–1550.
2 Augustin M. et al. Prevalence, predictors and comorbidity of dry skin in the general population. JEADV. 2019 ; 33 : 147–150.

 


LMR-CH-20211007-74