COVID-19 : pour notre santé et notre alimentation, une extraordinaire mobilisation collective

Au regard du contexte incertain que nous traversons, au début de la pandémie et encore aujourd'hui, la mobilisation de tous est primordiale. Cela est particulièrement vrai pour les acteurs de la santé et de l’alimentation, domaines dont le caractère essentiel est depuis plusieurs mois exacerbé.

 

 

Aider les acteurs de santé à poursuivre leur mission pour soigner et sauver des vies

En plus d’avoir provoqué à lui seul la prise en charge de dizaines de milliers de patients, le COVID-19 n’a pas fait disparaitre les autres maladies... Qu’il s’agisse de la prise en charge de maladies graves telles que le cancer ou de maladies chroniques pour lesquelles les traitements sont vitaux, les besoins sont toujours là ; et en cas de non observance ou d’indisponibilité des traitements, les conséquences pour les patients peuvent être dramatiques.

Depuis le début de la crise sanitaire et encore aujourd'hui, c’est tout un secteur qui se mobilise pour continuer de développer et produire des médicaments. Et ainsi assurer à tous les patients la continuité des soins qui leur est indispensable.

 

84428133_11281_0Previewlarge_0.jpg

 

Du côté de Bayer, nous avons pris des dispositions pour sécuriser la production et l’approvisionnement de nos médicaments d’intérêt thérapeutique majeur. Par exemple, en réorientant en urgence nos chaînes de production. Et pour assurer leur bonne répartition sur le territoire français, les échanges avec les autorités françaises de santé sont quotidiens.

 

Aussi, au-delà de l’accès aux médicaments, de nombreux professionnels de santé s’inquiètent des risques qu’encourent ceux qui, inquiets des risques de contagion, relâchent le suivi de leur traitement, ne sont pas suffisamment à l’écoute des premiers symptômes, évitent de se rendre à l’hôpital. C’est notamment le cas pour les patients atteints de maladies cardiovasculaires, de maladies de la rétine ou encore de cancers qui nécessitent un suivi régulier ou une prise en charge immédiate.

 

Pour aider les professionnels de santé à maintenir le contact avec leur patients, Bayer France a développé le dispositif Eyengage qui permet aux ophtalmologistes d’être en contact direct avec leurs patients atteints de DMLA ou de DME, depuis chez eux.

 

Aider les agriculteurs à protéger les récoltes de l’année

Du producteur au consommateur, l’alimentation est une chaîne humaine qui nous semble aller de soi. Mais avec cette pandémie, du jour au lendemain, le rôle des agriculteurs est devenu central aux yeux des Français.

Une même détermination est depuis les premiers jours du confinement, et toujours aujourd'hui, partagée par les coopératives agricoles impliquées de la fourche à la fourchette, la grande distribution qui s’engage à mettre en avant les produits locaux et de saison (au début du confinement les fraises et asperges de France, depuis les framboises, fruits à noyau et melons), et les agriculteurs eux-mêmes qui, outre leur travail quotidien, développent leurs réseaux de vente direct et s’organisent livreurs en zones urbaines. Les consommateurs aussi se mobilisent : pour mettre la main au champ ils étaient déjà plus de 150 000 volontaires fin mars, ou encore pour consommer plus local et acheter directement au producteur.

Au sein de cette chaîne, Bayer contribue en assurant la mise à disposition de ses produits de protection des cultures et de semences pour tous les acteurs du monde agricole qui en ont besoin : solutions pour protéger les cultures de l’année, pour que les vignes ne soient pas détruites par le mildiou, les betteraves anéanties par le puceron vert, les pommes de terre et le blé touchés par des maladies ou des toxines...

 

Cette crise sanitaire arrive aussi à un moment critique vis-à-vis de nos temps de récolte et de préparation de la prochaine saison agricole. Si le printemps est la saison de protection des récoltes de l’année, c’est aussi le moment de semer certaines cultures (maïs, betteraves…) qui seront récoltées à l’automne. Et bien vite viendra l’été et les décisions à prendre pour les récoltes 2021.

 

Alors nous maintenons nos essais et productions de semences en cette période inédite. C’est en restant mobilisés que nous pourrons répondre à l’urgence du moment, et réduire l’impact de la crise.  

 

Aider la recherche pour trouver un traitement contre le COVID-19

Les entreprises pharmaceutiques font appel plus que jamais à leurs expertises dans la lutte contre les virus. Les infectiologues testent actuellement plusieurs médicaments, notamment des molécules ayant fait leur preuve pour d’autres maladies virales : antiviraux déjà utilisés contre le VIH/sida, antiviral utilisé contre le virus Ébola... Des partenariats se créent avec différentes autorités ou dans le cadre de consortiums publics/privés de recherche (l’Innovative Medicines Initiative ou encore la COVID-19 Therapeutic Accelerator Initiative de la Fondation Bill & Melinda Gates), plusieurs programmes de développement de vaccins et plusieurs études cliniques (SolidarityDiscoveryHycovid...) ont déjà même été lancés. Toutes les entreprises du médicament sont sur le pont.

 

Asian_scientist_pipetting_in_a_lab_122002_0Previewlarge_0.jpg

 

Chez Bayer, en collaboration avec des acteurs de la recherche, nous soutenons actuellement une étude française qui mutualise différentes expertises médicales pour évaluer l’efficacité d’une association inédite de molécules pour le traitement de patients du coronavirus.

 

Enfin, par notre don d’un million d’euros à l’alliance #TousUnisContreLeVirus réunissant la Fondation de France, l’AP-HP et l’Institut Pasteur, nous donnons un vrai coup de pouce financier aux projets mis en œuvre par l’alliance, en particulier :

 

  • dans le domaine de la recherche, et plus spécifiquement l’identification des différents modèles du profil de risque des patients infectés par le COVID-19,

  • dans le soutien aux personnes en situation de fragilité du fait de la pandémie, mais également aux soignants, en favorisant une approche locale et adaptée à la situation de chacun.

 

Cette crise sanitaire change notre regard sur le monde en nous rappelant à nos fondamentaux : la santé et l'alimentation, essentiels à notre vie. Et en tant qu’entreprise des Sciences de la Vie, présente dans ces deux domaines cruciaux, Bayer France et ses équipes s’engagent pour permettre à chacun de se protéger, de se soigner, d'avoir accès à une alimentation de qualité et ainsi, de rendre l’avenir plus serein. C’est notre raison d’être.