Santé & bien-être

[Dossier Soins de la peau] Bien dans sa peau : un besoin essentiel

Nous n’avons pas tous la même peau. Elle est constitutive de l’identité de chacun. Mais quelle que soit son apparence, sa couleur, sa sensibilité ou sa fragilité, nous avons tous besoin que cette enveloppe soit parfaitement hydratée pour remplir pleinement son rôle.  Une peau saine est signe de vitalité. Une peau souple est source de confort. Et bien plus qu’un signe de beauté, une peau éclatante nous permet d’exprimer qui nous sommes et ce que nous ressentons.


Malgré des besoins et des modes de vies différents, nous avons tous besoin de protéger et d’hydrater notre peau au quotidien. Alors même que la sécheresse cutanée (peau sèche) concerne 56%1 des femmes de la population française, comment faire de notre peau une source de bien-être au quotidien ?

 

La peau sèche, un phénomène fréquent 

Peau terne, démangeaisons, inconfort... Nous pouvons tous un jour avoir la peau sèche. Bien qu’elle soit sans gravité, la sécheresse cutanée peut impacter notre confort de vie au quotidien et notre confiance en nous. 

 

Ses manifestations peuvent aller d’une peau simplement rugueuse à la desquamation ; d’un léger tiraillement ressenti à des démangeaisons, voire à des sensations d’irritation plus intenses. Inconfort occasionnel ou galère quotidienne, la sécheresse cutanée est un problème de peau courant.

 

16 millions de Français2 seraient touchés et 56% des Françaises déclarent avoir la peau sèche à très sèche1. Et si la gent féminine est davantage à l’écoute de son corps et sensibilisée à l’importance de l’hydratation, le problème n’est pas l’apanage des femmes. Les hommes sont également concernés ! Et chacun peut être touché à un moment ou à un autre de sa vie.

 

La peau, ce révélateur social

Avec une surface qui couvre entre 1,5 et 2 mètres carrés3, la peau est le plus grand organe de notre corps. Les fonctions de cette enveloppe composée de 2000 milliards de cellules sont multiples4. La peau protège nos organes, maintient notre température corporelle, nous préserve des infections. Elle nous donne également le précieux sens du toucher et, en cela, tout en nous protégeant du monde extérieur, elle nous lie aux personnes que nous aimons. Avec la peau, on touche et on est touché aussi. “Ce qu’il y a de plus profond dans l’homme, c’est la peau”, disait Paul Valéry.

 

Mais cet organe, aussi intime soit-il, est également le plus visible. La peau nous cache et nous révèle en même temps. Elle est le lieu de la rencontre avec les autres, notre point de contact avec le monde. La peau définit l’apparence. Sur la surface de l’épiderme s’expriment notre âge, notre état physique, nos modes de vie, nos émotions… Des informations dévoilées aux yeux de tous !

 

C’est pourquoi les problèmes de peau sèche, qu’ils soient quotidiens, saisonniers ou ponctuels, peuvent avoir une incidence sur notre bien-être et notre qualité de vie : gâcher notre confort de tous les jours, impacter notre confiance en soi. Parce que notre peau est fragile, sensible et vivante, elle mérite toute notre attention. En prendre soin, la protéger et l’hydrater, c’est prendre soin de soi !

 

 

Ils souffrent de peau sèche au quotidien, ils témoignent 

L’une s’interdit les jupes quand elle n’a pas mis de crème hydratante, l’autre souffre parfois d’irritations visibles et désagréables, une autre encore ne supporte pas d’être touchée… Que leur peau sèche représente une simple gêne ou un petit complexe, ils nous racontent comment ils vivent avec.

« Des épisodes visibles et désagréables »
Yann
,
43 ans

“Je souffre de peau sèche en moyenne une fois tous les deux mois. Cela est sans doute lié au climat très sec de Madrid où je vis depuis 20 ans. Avant, je n’avais pas ce problème. Au quotidien, j’utilise une crème hydratante. Je l’applique après la douche parce qu’après m’être savonné, j’ai la peau qui tire. C’est mon rituel hydratant, je l'utilise pour le confort et pour protéger ma peau des rougeurs. Mes crises de sécheresse surviennent généralement durant des périodes un peu stressantes, professionnellement ou personnellement. Cela peut ainsi être sacrément désagréable. Le phénomène dure généralement une semaine. Avec la crème, elles finissent par disparaître.  Je ne dirais pas que c’est un complexe mais c’est gênant. Dans ces moments-là, si je peux éviter d’aller à un dîner ou à d’autres sorties publiques avec des inconnus, je préfère. Cela ne va pas m’empêcher d’y aller mais je ne me sentirai pas super bien. Il y a une certaine gêne, on ne se sent pas très à l’aise »

« C’est disgracieux et inconfortable »
Chantal
,
55 ans

« Je vis en ville où l’air est sec et l’eau calcaire. Tant que je suis dans la douche, tout va bien. Dès que j’en sors, les problèmes apparaissent. Ma peau, qui est noire, devient grise et terne. Elle est rugueuse, comme écaillée. On dirait un sol aride qui n’a pas reçu de pluie depuis des années. Elle est même craquelée à certains endroits. C’est disgracieux et inconfortable. Je me sens serrée comme dans un pull en laine qui aurait rétréci. Ça tire et ça gratte ! Je ne me sens pas bien et il ne faut surtout pas me toucher ! Je ne supporte pas, cela me gêne, j’ai la sensation que ma peau est rêche.
Avant de m’habiller, je me livre à mon petit rituel d’hydratation. Je me badigeonne de crème sur tout le corps. J’insiste particulièrement sur les jambes, les coudes, entre les doigts. Je me sens mieux mais l’hydratation ne dure pas. Alors le soir, j’en applique à nouveau. Un petit rituel qui me réconforte jusqu’à la douche suivante ! »

« J’ai toujours un tube de crème dans mon sac »
Laurence
,
43 ans

« J’ai toujours eu la peau sèche, été comme hiver. Chez moi, ces manifestations sont de l’ordre du visible et du ressenti, essentiellement sur les bras et les jambes. Ma peau est rêche, blanche, pas très souple : elle tiraille. Je ne ressens pas de douleur mais quand elle est sèche, ma peau est moins douce. Je me sens moins libre dans mes mouvements, moins à l’aise face aux gens.
J’utilise une crème hydratante matin et soir. Cela contribue à mon bien-être au quotidien. L’utilisation de crème améliore tout de suite l’aspect de ma peau. Et moi, je me sens mieux dans ma peau. Entre la vie professionnelle et la vie familiale, j’ai parfois peu de temps pour moi et oublie d’en mettre. Je n’aime pas avoir les jambes sèches, alors, les jours où je n’ai pas pu me mettre de la crème, j’adapte ma tenue. Il peut m’arriver de mettre de la crème au bureau. J’en ai toujours un tube dans le sac ! Et c’est le petit plus dans ma journée qui fait que je vais me sentir mieux »

Comment prévenir la peau sèche au quotidien ? Découvrez nos conseils en vidéo

 

1 Etude Ipsos-Bayer, Defining dry skin market, Juillet 2020)
2 La peau des Français. Annales de Dermatologie et de Vénéréologie. December 2017 https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S015196381730488X 
3 La peau, Encyclopédie Universalis  https://www.universalis.fr/encyclopedie/peau/  
4 La barrière cutanée : l’autre grande interface avec le monde microbien, commensalisme et pathogénicité par Philippe Sansonetti du Collège de France. Janvier 2011 https://www.college-de-france.fr/media/philippe-sansonetti/UPL7972828272654403460_20110113.pdf  

 

LMR-CH-20211007-74