Nouvel espoir pour les patients atteints d’un cancer lié à une anomalie génomique : l’apport de l’oncologie de précision

Une autorisation de mise sur le marché européenne a été délivrée pour un nouveau traitement d’oncologie de précision destiné à des patients présentant une forme de cancer indépendamment de la localisation tumorale et/ou du type de la tumeur, et liée à une anomalie génomique rare.
Patient, oncologie de précision, cancer

L’oncologie de précision constitue un nouveau paradigme pour l’identification et le traitement ciblé du cancer. Elle a pour objectif de repérer, au niveau des gènes, les anomalies (modifications anormales) à l’origine du développement du cancer et de traiter la tumeur qui en résulte de manière ciblée, indépendamment de sa localisation. Pour cela, il faut d’abord mettre en évidence une anomalie génomique spécifique ou d’autres modifications caractéristiques dans les cellules tumorales. Si l’on trouve le facteur oncogénique, on peut inhiber la croissance tumorale avec précision grâce à des molécules qui vont cibler spécifiquement les protéines à l’origine de l’anomalie. A l’avenir, l’oncologie de précision permettra, si ce n’est de soigner la maladie, au moins, de la faire régresser ou la stabiliser dans de nombreux cas.

 

Un traitement sur mesure : le sens de la médecine de précision

 

Comme le souligne le Pr Jean-Yves Blay, Oncologue médical, Professeur d’Oncologie à l’Université Claude Bernard à Lyon I et Directeur général du Centre Léon Bérard à Lyon : « Comprendre quelle est l’anomalie moléculaire principale d’une cellule cancéreuse est un des enjeux de la médecine moléculaire de précision. [...] Avec une même anomalie moléculaire, quel que soit le type de cancer, la signification sera la même. Notre compréhension en profondeur de la maladie permet de proposer des traitements adaptés aux anomalies moléculaires et au type histologique avec un certain nombre de caractéristiques communes entre les différents types de cancer. L’identification du profil moléculaire du cancer va impacter la prise en charge des patients de plusieurs manières. On augmente notre panoplie de traitements et on l’augmente avec une adaptation au type microscopique de la maladie en plus du type moléculaire. On a ainsi vraiment un traitement sur-mesure pour le patient. [...] C’est le sens de la médecine de précision. »

 

Les tests sont la clé pour modifier la prise en charge des patients

 

Seuls des tests spécifiques de haute qualité peuvent permettre d’identifier des anomalies génomiques, par exemple les fusions d’un gène ou les protéines de fusion. Chez les patients atteints d’un cancer provoqué par une fusion d’un gène ou par une autre mutation spécifique de l’ADN, les tests génomiques permettent d’orienter vers une thérapie ciblée sur l’anomalie génomique spécifique de la tumeur du patient et susceptible d’améliorer leur état de santé.

Pour repérer les anomalies génomiques, il existe différentes méthodes de diagnostic. Elles présentent des différences de sensibilité et de spécificité. Actuellement, la meilleure méthode sur le plan technique pour mettre en évidence, par exemple une fusion de gènes, est le séquençage de nouvelle génération (NGS) sur l’ARN (acide ribonucléique) de la tumeur.

 

 

Pour aller plus loin, 3 choses à savoir sur l'oncologie de précision.

 

Bayer: Science For A Better Life, la science pour une vie meilleure.