Millennials & contraception : pourquoi les femmes oublient la pilule ?

Selon l’enquête Opinion Health/Bayer, 39% des femmes interrogées, de 21 à 29 ans en France, oublient parfois de prendre leur pilule. En cause : un mode de vie qui évolue et un emploi du temps très chargé.
Bayer Actualités

Pour toutes, la vingtaine est une période de grands changements : fin des études & début de la vie professionnelle, déménagements, nouvelles étapes dans sa vie relationnelle… L’enquête révèle quel impact produisent ces changements sur les habitudes de vie quotidienne des jeunes femmes Millennials en France et à l’étranger – y compris la prise de leur pilule. 
 

39 % des femmes interrogées ont oublié au moins une fois leur contraception le mois dernier

L’enquête menée en France entre le 15 et le 22 juin 2016 sur 500 femmes âgées de 21 à 29 ans et prenant une contraception orale quotidienne, montre qu’« oublier de prendre la pilule » est le deuxième oubli le plus fréquemment cité parmi les activités quotidiennes après « se démaquiller avant d’aller se coucher ». Deux femmes sur cinq (39%) ont ainsi déclaré avoir omis leur contraception au moins une fois dans le mois précédent l’étude. Sur une année complète, ce sont 80 % des femmes Millennials qui ont oublié au moins une fois leur contraception. 
 

Les changements augmentent le niveau de stress

79 % des Françaises ayant participé à cette enquête (soit plus de 3 femmes sur 4) estiment que l’ensemble de ces changements de mode de vie est la source de préoccupations et qu’ils augmentent leur niveau de stress.

« Le stress peut provoquer une certaine altération de la mémoire et des oublis des tâches quotidiennes. Or, la plupart des activités quotidiennes oubliées par les Millennials, comme le fait de se démaquiller, ont des conséquences minimales. En revanche, le fait d’oublier de prendre sa pilule peut entraîner des bouleversements dans la vie des femmes et modifier leurs projets d’avenir », déclare le Docteur Sylvain Mimoun, gynécologue. Il ajoute qu’« il est important que les femmes puissent discuter avec un professionnel de santé de toutes les options de contraception disponibles, afin d’identifier la solution la plus adaptée à leur style de vie. Il y a 60 ans, les femmes se sont battues pour avoir accès à la pilule contraceptive, qui a été une révolution pendant des années, mais qui devient aujourd’hui pour certaines une contrainte en raison d’un mode de vie qui a évolué avec le temps. D’où l’importance aujourd’hui d’adapter son mode de contraception en fonction de son rythme de vie. »

Plus de la moitié des femmes interrogées (55 %) pensent également qu’elles sont plus susceptibles d’oublier de prendre la pilule quand elles sont préoccupées. Parmi celles-ci, plus de la moitié (59 %) ont envisagé d’autres méthodes de contraception ne nécessitant pas une prise quotidienne.

Pour en savoir plus, consultez :

Bayer: Science For A Better Life, la science pour une vie meilleure.

Il existe aujourd’hui un large éventail de contraceptifs. Le choix d’une méthode contraceptive adaptée doit tenir compte de la situation clinique et personnelle de la patiente, de ses préférences, de la tolérance, ainsi que des éventuelles contre-indications. N’hésitez pas en parler avec votre Professionnel de Santé.