Envoyé Spécial, ce que nous souhaitons vous dire

Il y a plusieurs mois, nous avons été contactés par Envoyé Spécial pour répondre à leurs questions concernant le rachat de Monsanto. Résolument engagés dans une démarche de transparence, nous avons répondu positivement à l’invitation de l’équipe de rédaction de France 2.
FG

Nous regrettons de découvrir que les propos tenus par notre Président, Frank Garnier, aient été dénaturés pour répondre aux besoins de spectacle de l’émission. Afin de répondre aux attentes des Français qui se posent des questions sur le glyphosate, notre société et l’agriculture, nous publions cette page dans le but de partager sans mise en scène ce que Frank Garnier a souhaité exprimer le jour de l’interview d’Envoyé Spécial.

 

La transparence est une de nos valeurs-clés et elle s’applique à l’ensemble de nos activités. Le glyphosate ne fait pas exception et c’est pourquoi nous avons annoncé le 7 décembre notre engagement à publier plusieurs centaines de résumés d’études sur le glyphosate dont la non-dangerosité sur la santé humaine a été confirmée par les autorités européennes en 2017.

 

Pourquoi Bayer fait l’acquisition de Monsanto ?

« Alors que l’agriculture se transforme, cette acquisition va nous permettre de contribuer à cette transformation en renforçant nos expertises : le bio, les semences, le digital. »

 
 

« Nous entendons les préoccupations des Français et nous les prenons en compte. Cela étant, nous sommes convaincus du bien-fondé de l’acquisition. »

 
 

 

« Les valeurs d’éthique, transparence, dialogue et coopération s’appliquent à toutes nos activités, y compris celles de Monsanto. »

 
 

 

« Plus de 800 études ont confirmé la non-dangerosité du glyphosate pour la santé humaine dans les conditions d’usage recommandées. »

 
 

 

« L’agriculture se transforme, et Bayer sera présent pour accompagner cette transformation. »

 
 

 

« Bayer a toujours fait face à ses responsabilités et continuera de le faire. »

 
 

 

« Oui. Notre engagement : prendre en compte les attentes de la société et expliquer ce que nous faisons en toute transparence. »

 
 

 

« C’est bien Bayer qui vient de racheter Monsanto. Nos valeurs d’ouverture, de transparence et de coopération avec les autorités réglementaires s’appliquent désormais. »

 
 
 

Depuis le 1er janvier 2019, Benoît Rabilloud a pris la Présidence de Bayer France.