Le Département de Justice des Etats-Unis approuve sous condition l’acquisition de Monsanto par Bayer

Bayer intégrera les activités de Monsanto dès que les désinvestissements en cours vers BASF auront été réalisés.
Bayer Actualités

Leverkusen, 29 mai 2018  – Mardi, Bayer a obtenu l’autorisation sous condition des autorités de la concurrence du Département de la Justice (DOJ) des États-Unis pour le projet d'acquisition de Monsanto. "L’obtention de l’autorisation du DOJ nous rapproche de notre objectif qui consiste à créer un leader dans l'agriculture", a déclaré Werner Baumann, PDG de Bayer. «Nous souhaitons aider les agriculteurs du monde entier à produire des aliments plus sains de manière plus durable.» Bayer possède à présent presque toutes les autorisations nécessaires à la conclusion de la transaction. L’entreprise a bon espoir de recevoir sous peu les autorisations en attente, nécessaires à la finalisation de la transaction.

Bayer va devenir l’actionnaire unique de Monsanto, une fois obtenues les approbations en attente. Maintenant que cette approbation sous condition des autorités américaines de la concurrence (Département de Justice des Etats-Unis) a été accordée, l’intégration de Monsanto au sein de Bayer pourra avoir lieu une fois que les désinvestissements en cours vers BASF seront réalisés. Cette étape est attendue dans un délai d’environ deux mois.

Déclarations de nature prévisionnelle - Ce communiqué peut contenir des déclarations de nature prévisionnelle fondées sur les hypothèses et pronostics actuels des équipes dirigeantes du Groupe Bayer ou de ses sociétés opérationnelles. Ces déclarations peuvent se révéler inexactes et sont dépendantes de facteurs de risque pouvant conduire à des écarts substantiels entre les résultats, la situation financière, l’évolution ou les performances réels de la société et ceux exprimés dans les prévisions. Ces facteurs de risque incluent ceux figurant dans les documents publics disponibles sur le site Internet de Bayer : www.bayer.com. La société n’assume aucune responsabilité concernant la mise à jour due à des informations nouvelles ou à des événements futurs ou autres.